Retrouver le calme, reprendre le pouvoir.

Le Stress c'est quoi ? Un peu de théorie...

Le stress est ancré dans nos réflexes archaïques primitifs, c'est un mécanisme qui sert à nous sauver la vie.

Ce réflexe naît dans notre cerveau reptilien. Cela nous aide à faire face à des situations vécues comme problématiques. C'est l'instinct de survie, et lors d'une situation stressante, le corps réagit de manière primitive :

le sang va affluer dans les muscles, la tension artérielle va augmenter, la sudation aussi, les battements du cœur vont accélérer, la respiration va devenir saccadée, les poils vont se hérisser.

Cela permettait de courir très vite à l'époque, si un mammouth surgissait.

Mais de nos jours il n'y a plus de mammouth...

Hors le cerveau perçoit toujours certaines situations du quotidien comme menaçantes, et il réagit de la même manière qu'il y a des milliers d'années

 

Le mécanisme physiologique normal se fait en trois temps : L'alarme (je perçois un danger ) 

la réaction (je me prépare à faire face ) la récupération (mon corps s'apaise). C'est le bon stress.

 

Mais dans certains cas cela ne se passe pas comme çà ; C'est le stress nocif :

1) Répétition > Quand le stress se répète trop souvent. 

2) Force > Le stress a été trop fort et je ne me remets pas

3) Durée > Le stress ne s'arrête pas, je ne peux plus faire face

 

Dans ces cas le mécanisme est toujours en 3 temps, alarme, réaction > mais je ne peux pas récupérer.

Donc je m'épuise.

C'est dans l'épuisement que les troubles s'installent. 

On doit donc apprendre à réguler son stress

 

Hors ajouté à cela nous éprouvons des émotions parfois contradictoires.

Notre néo-cortex nous permet d'anticiper, grâce à la merveilleuse faculté d'imagination, 

souvent à tort, à quel point les choses peuvent mal tourner.

Ainsi nous avons appris la peur d'avoir peur, les ruminations, les angoisses...

Nous somatisons du négatif, et nous avons appris à trouver cela normal....

 

Mais grâce à la sophrologie nous pouvons faire l'inverse et apprendre à somatiser du positif.